Changer sa chaudière : conditions et mises en application

Vous préférez remplacer votre chaudière électrique par une pompe à chaleur ? Vous souhaitez changer votre vieille chaudière au fioul ou au gaz raccordée au réseau ou à une cuve enterrée pour un modèle nouvelle génération ou une solution utilisant les énergies renouvelables ? Des aides financières peuvent vous aider dans votre projet, à condition d'oublier les énergies fossiles très polluantes et de se tourner vers des systèmes innovants, à très haute performance énergétique.

Quand changer sa chaudière ? 

Les performances d'une chaudière au gaz ou au fioul baissent avec le temps. Les économies d'énergie s'en trouvent impactées et certains éléments comme le thermostat peuvent s'avérer défectueux, entraînant des pannes difficiles à gérer en hiver. Le résultat est une consommation énergétique en hausse et un manque de confort. Il faut savoir que la durée de vie d'une chaudière bien entretenue est variable, en moyenne 15 ans, selon le modèle et la marque.


Pourquoi changer sa chaudière ?

La première raison de changer de chaudière est sans doute la vétusté : une vieille chaudière risque de tomber en panne à tous moments. La seconde est l'efficacité : la recherche d'un chauffage au gaz de qualité est motivée par un gain économique intéressant (en moyenne entre 20 et 25 % sur la facture de chauffage) et une nécessité de mieux respecter la planète en limitant les émissions de gaz à effet de serre.

La troisième motivation peut être l'intégration de la production d'eau chaude sanitaire : certaines chaudières gaz se raccordent au chauffage central et au ballon d'eau chaude.

Pour quel dispositif changer sa chaudière ? 

Faire des économies en installant une chaudière murale ou chaudière posée au sol utilisant une nouvelle technologie, plutôt que de reprendre un système basique, est encouragé par l'État. Deux types de chaudières gaz sont recommandés :  

  • la chaudière à condensation : fonctionnant au gaz naturel, cette chaudière récupère les fumées de combustion pour atteindre un rendement de 100 % et plus. Le modèle Vivadens de De Dietrich assure la production de chauffage et d'une eau chaude abondante. Cette chaudière murale s'intègre facilement dans tous les espaces. La chaudière MPX à condensation microaccumulée dispose quant à elle d'un rendement supérieur à 108 % mais peut tout de même être intégrée à un placard ; 
  • la chaudière basse température est un peu moins performante en termes de rendement. Cette chaudière nouvelle génération chauffe l'eau à une température plus basse de façon à utiliser moins de combustible et convient parfaitement à l'alimentation d'un plancher chauffant compatible.

Quel budget prévoir pour une nouvelle chaudière ? 

En remplaçant votre chaudière par un modèle à condensation ou basse température, vous réalisez un investissement sûr, sachant que le prix public moyen d’une chaudière est compris entre 1 500 et 4 400 € en moyenne et que la chaudière à condensation se trouve dans la fourchette haute. Concernant une chaudière gaz murale très haute performance, les prix se situent entre 3000 et 6000 €. Ce prix peut grimper à 7000 € pour une puissance importante avec prise en charge de la production d'eau chaude sanitaire. 

 Vous préférez installer une chaudière basse température ? Le prix d'achat de cet appareil oscille entre 2000 et 5000 €. 

 Pour changer une chaudière au gaz, le prix et la performance sont étroitement liés. Le montant alloué à la dépose de l'ancien matériel est également à prendre en considération.  

Le coût de pose dépend des contraintes liées à votre espace et des conditions d'accessibilité. Concernant les tarifs de main d'œuvre de l'artisan chauffagiste, comptez entre 40 et 100 € de l'heure. 

Les aides et subventions attribuées pour le changement d'une chaudière

Les aides à la transition énergétique proposées par l'État sont versées sous forme de subvention à la fin des travaux : il s'agit des primes "Coup de pouce Chauffage" à demander lors de votre projet d'installation de chaudière ou de pompe à chaleur.  

À quelles aides prétendre lors d'un changement de chaudière ? 

MaPrimeRénov' est une aide réservée aux propriétaires souhaitant remplacer leur vieille chaudière gaz ou chaudière fioul par une pompe à chaleur ou une chaudière à condensation. Le montant de MaPrimeRénov' varie de 2 000 € à 10 000 € et dépend du montant des revenus du foyer. Les ménages aux revenus intermédiaires peuvent se voir attribuer une somme forfaitaire allant de 2 000 à 4 000 €. Les ménages aux revenus modestes touchent entre 3 000 et 8 000 € d'aides et les ménages très modestes entre 4 000 et 10 000 €.  

S'ajoute à MaPrimeRenov, l'éco prime proposée dans le cadre des certificats d'économie d'énergie (CEE). Cette aide changement chaudière gaz peut être supérieure à 5000 €. 

 L'ANAH propose aussi pour le changement chaudière gaz 2022 et dans le cadre de son programme "habiter mieux agilité" une aide réservée aux foyers les plus précaires : le montant est au maximum de 50 % du montant des travaux. 

Les autres avantages liés au changement de chaudière 

Premier avantage : la TVA facturée pour des travaux de rénovation énergétique dans une habitation de plus de 2 ans est généralement de 5,5 %. L'artisan connait les conditions et applique automatiquement le bon taux, d'abord sur le devis, puis sur la facture.  

Second avantage : le chèque énergie peut être utilisé pour l'achat d'un nouvel équipement et être cumulé à toutes les autres aides. Son montant varie selon les revenus et peut aider à payer une partie des travaux. 

 Troisième avantage, un éco prêt à taux zéro peut être accordé si un bouquet de travaux est envisagé. 

 Renseignez-vous aussi sur les aides éventuellement allouées par votre municipalité, votre région et votre département ! 

 

Comment obtenir les aides financières pour la transition écologique ? 

Lire la suite...

Certaines conditions sont liées à l'obtention des primes : l'installateur chauffagiste doit par exemple être qualifié RGE et être capable de réaliser une étude thermique avant travaux pour effectuer un parfait dimensionnement du prochain appareil de chauffage.  

La réalisation d'un devis est obligatoire : le montant de la prime est calculé en fonction de ce devis qui doit obligatoirement mentionner les caractéristiques de la chaudière nouvelle génération : son rendement, sa puissance, etc. 

Logo de la société De Dietrich Patientez s'il vous plaît...